Conte : La potion magique

Publié le par Association MOSAIQUE



verger aux contes 

Conte :

"La potion magique"

 

 

Il était une fois,

dans la ville de Transylvanie,

Orlina, mère d’une famille de vampires.

 

Elle était botaniste et faisait pousser des plantes magiques pour en faire des potions.

 

Quand tout à coup, Vancus, la chauve-souris de la famille rentra en trombe dans le magasin et dit à Orlina : «  Orlina, Mordicus à découvert la cachette, vite, vite ! Il faut aller chercher la potion ! »

 

Passage 1 Salma 01

 (Dessin de Salma, CE2)

 

Effectivement, il y a 15 ans, Mortilin, le mari d’Orlina avait caché la potion   la plus puissante du monde au fond d’une grotte ; elle contenait tous les pouvoirs du monde ! C’est lui-même qui l’avait inventé dans son laboratoire àFantaisiosa, l’école de magie de Transylvanie.

 

Orlina dit à Vancus :

«  Va chercher toute la familleOn se rejoint à la maison. »

 

Une fois à la maison, tout le monde étant au courant, Karaba, la fille ainée de 15ans décida d’envoyer sa grand-mère nommée Grappi sur le chemin de la grotte pour espionner Mordicus.

 

 Image2-copie.jpg

 (Dessin de Yassia, CM1)

 

 

Grappi était en train de marcher lorsque Corbus, le méchant corbeau de Mordicus l’attrapa par les épaules et l’emprisonna dans le château de Mordicus.

 

Ne voyant pas revenir Grappi, les parents se transformèrent en chauve-souris pour  aller la délivrer.

 

         Passage 5 Shéna. new

    (Dessin de Shéna, CE2)

 

Monstracus, le fils de la famille, avait l’habitude de voler les potions magiques de son père. Pendant ce temps il avait donc volé une  potion d’invisibilité, il l’avala et devint tout à coup transparent.

 

Il partit récupérer la potion magique dans la grotte. Karaba, accompagna son frère pour le protéger.

Mordicus, en colère, voulût tuer Karaba car c’était la seule à pouvoir recréer la potion.

 

                    Passage 3 Céline. new

(Dessin de Céline, CE1) 

 

 

Mais elle lui jeta un sort, et cria ces mots :

« Abracadabra, méchant Mordicus, soit recouvert de puces et que de ce monde tu disparaisse, pour que plus jamais tu ne nous  embête ! »

 

 A ces mots, Mordicus disparut à jamais.

 

Et la vie à Transylvanie reprit son cours.

 

 

 

Histoire écrite par :  Safa, Yassia, Sibel, Salma, Samah,

Céline et Shéna (dans le cadre de l'atelier conte 2012-2013)

 

          Safa.jpgYassia SibelSalmaSamahCeline.jpg 

 

 

 

livres--1-.gif 

 

 

Publié dans Autour des contes

Commenter cet article