Conte : La Chamradenne, une fleur spéciale

Publié le par Association MOSAIQUE

verger aux contes

 

 

 

Ce conte a été réalisé par Salma (CE2)

lors de l'atelier du 29 janvier 2014.

Il y a très longtemps, dans une ville, un petit garçon nommé LEONE faisait du vélo.

Il trouva une fleur superbe, de loin elle semblait bleue, pourtant en s’approchant ses pétales étaient roses et sa tige blanche. Il décida de la cueillir et il rentra chez lui. Il chercha un vase qu’il remplit d’eau, puis il plaça la fleur à l’intérieur.

 

Sa maman en rentrant de son travail s’exclama : « Qu’elle est belle, c’est incroyable ! »

LEONE appela ses copains ; Thomas, Maxima, Diego. « Venez, je veux vous montrer quelque chose »

« Elle est magnifique » se sont-ils écriés.

La maman de LEONE accepta que ses amis jouent un moment dans la maison, mais LEONE n’avait pas de jouets.

La fleur CHAMRADENNE parlait, c’était surprenant ! « Attends, je m’en occupe » dit-elle. Elle sortit de son vase et avec toutes ses racines, elle fabriqua des jouets en bois, pour la joie des garçons. C’était un miracle !

 

LEONE voulu offrir un verre d’eau à ses copains : « Attends je m’en occupe… » CHAMRADENNE marcha sur ses racines, alla vers l’évier, fit couler de l’eau et elle remplit 4 verres. C’était miraculeux !

Un autre jour, la nourrice de LEONE voulut emmener le garçon au supermarché. La maison était en désordre, les chaises renversées, les coussins déchirés. La nourrice gronda  LEONE et lui demanda à son retour de courses de tout ranger. CHAMRADENNE dit : « Attends je m’en occupe… ».

Conte : La Chamradenne, une fleur spéciale

Elle rangea les chaises, cousit les coussins, les plaça sur la banquette, elle nettoya les fenêtres et remit tout en ordre.

Lorsque la nourrice et LEONE rentrèrent. Ils s’écrièrent : « C’est magnifique. C’est extraordinaire ! »

Alors un jour LEONE demanda à CHAMRADENNE : « Comment fais-tu tous ces miracles ? ».

Elle lui répondit : « Je suis magique. Je suis la plus vieille fleur, j’ai plus de 2000 ans, je crois même que j’ai vu Jésus Christ ».

 

LEONE lui dit qu’il va la garder si elle l’aide à rendre toute sa famille heureuse.

CHAMRADENNE lui répondit : « oui, je ferai cela pour ta famille, tu es un très gentil garçon et je veux t’aider ».

On sonna à la porte, LEONE se leva pour ouvrir. Mais CHAMRADENNE s’en était déjà occupé. La porte s’ouvrit toute seule.

La maman surprise, demanda des explications.

 

Alors LEONE lui raconta toute l’histoire de sa nouvelle amie CHAMRADENNE la fleur. Sa maman était étonnée, émerveillée.

Puis raisonnable. Elle dit : «  Nous ne pouvons pas garder que pour nous cette fleur magique. Tout le monde doit en profiter. Il nous suffira d’aller lui parler. De lui confier nos vies. Elle aidera tous les habitants gentils pour elle ».

LEONE comprit la générosité de sa maman. C’est ensemble qu’ils allèrent au musée déposer CHAMRADENNE.

Avant de la quitter ; LEONE lui dit en chuchotant : « je viendrai tous les jours, je veillerai à ce que tu sois bien ».

Voilà, maintenant que vous connaissez cette histoire, je vous invite à trouver dans quel musée LEONE et sa maman ont déposé CHAMRADENNE.

On sonna à la porte, LEONE se leva pour ouvrir. Mais CHAMRADENNE s’en était déjà occupé. La porte s’ouvrit toute seule.

La maman surprise, demanda des explications.

Alors LEONE lui raconta toute l’histoire de sa nouvelle amie CHAMRADENNE la fleur. Sa maman était étonnée, émerveillée.

Puis raisonnable. Elle dit : «  Nous ne pouvons pas garder que pour nous cette fleur magique. Tout le monde doit en profiter. Il nous suffira d’aller lui parler. De lui confier nos vies. Elle aidera tous les habitants gentils pour elle ».

LEONE comprit la générosité de sa maman. C’est ensemble qu’ils allèrent au musée déposer CHAMRADENNE.

Avant de la quitter ; LEONE lui dit en chuchotant : « je viendrai tous les jours, je veillerai à ce que tu sois bien ».

 

Voilà, maintenant que vous connaissez cette histoire, je vous invite à trouver dans quel musée LEONE et sa maman ont déposé CHAMRADENNE.

On sonna à la porte, LEONE se leva pour ouvrir. Mais CHAMRADENNE s’en était déjà occupé. La porte s’ouvrit toute seule.

La maman surprise, demanda des explications.

Alors LEONE lui raconta toute l’histoire de sa nouvelle amie CHAMRADENNE la fleur. Sa maman était étonnée, émerveillée.

Puis raisonnable. Elle dit : «  Nous ne pouvons pas garder que pour nous cette fleur magique. Tout le monde doit en profiter. Il nous suffira d’aller lui parler. De lui confier nos vies. Elle aidera tous les habitants gentils pour elle ».

LEONE comprit la générosité de sa maman. C’est ensemble qu’ils allèrent au musée déposer CHAMRADENNE.

Avant de la quitter ; LEONE lui dit en chuchotant : « je viendrai tous les jours, je veillerai à ce que tu sois bien ».

 

Voilà, maintenant que vous connaissez cette histoire, je vous invite à trouver dans quel musée LEONE et sa maman ont déposé CHAMRADENNE.

Publié dans Autour des contes

Commenter cet article